Presque une année et demie a été nécessaire pour aménager l’ensemble du grenier. Nous avons utilisé des matériaux traditionnels et essayé de préserver au maximum l’organisation des pièces et le charme des vieux bois.

Le grenier était … dans son jus ! Murs en torchis et penchés, sol en terre avec beaucoup de dénivelé, quelques poutres fendues, un escalier qui s’apparentait plus à une échelle.

Le plus compliqué a été de faire les cloisons. Les murs en torchis étaient pour partie détruits. Il fallait ajouter des cloisons. une grosse poutre traversait la maison à 80cm au-dessus du sol. Nous avons donc refait du torchis pour boucher les trous. Fabriqué du colombage avec du vieux bois et rempli de béton de chanvre puis enduit à la chaux. Le résultat est très chaleureux.

La grande chambre a maintenant un petit escalier pour y pénétrer et ainsi passer par-dessus cette poutre maitresse.

Le grenier a une belle cheminée, ce qui est original pour un grenier. Nous avons 2 explications autour de la même idée, que cette cheminée servait à faire sécher le sel. La maison est juste a côté d’un gué sur la rivière la Graine qui formait une frontière entre deux contés. la maison servait peut-être à collecter un droit de passage, en sel, qui était alors stocké et séché à l’étage. L’autre explication est que cette maison appartenait à l’Abbaye de Solesmes et que du sel y était aussi entreposé. Une fois remise en valeur, la cheminée donne beaucoup de charme à cette chambre.

Remanier l’escalier a été assez compliqué. Couper des poutres, refaire tenons et mortaise pour fixer un nouvel escalier moins pentu. Tout en gardant du bois et un rendu authentique. Le résultat est au rendez-vous !

 

 

 

 

Publicités